L’épilation à la lumière pulsée est-elle indolore ?

Fini le supplice de l’épilation à la cire qui nous arrache nos poils d’un geste sec et douloureux. A tous ceux et celles qui ne supportent plus la douleur de l’épilation à la cire : L’épilation à la lumière pulsée On ressent seulement quelques picotements et une sensation de chaleur.

L’épilation à la lumière pulsée est-elle efficace et durable ?

Une épilation à la LP a un effet quasi définitif sur les aisselles et le maillot et un effet durable sur les autres zones. Pendant chaque séance d’épilation à la LP un pourcentage de poils est brûlé et ce n’est qu’à partir de la cinquième séance, qu’environ 90 % des poils sont éliminés

Comment fonctionne l’épilation à la lumière pulsée ?

L’épilation à la LP en plus simple est l’émission de la lumière et l’absorption de cette lumière par le poil ce qui implique une dépilation. Le poil tombe et la repousse est ralentie et au fur et à mesure des séances, le bulbe pileux sera détruit et il n’y aura plus de repousse de poil.

Ce qui différencie l’épilation à la LP de l’épilation au laser, est le spectre d’émission qui est plus large avec la LP (émission de plusieurs ondes au lieu d’une seule onde avec le laser). C’est aussi moins cher et donc c’est une épilation durable économe

L’épilation est-elle dangereuse ?

L’épilation à la LP est plutôt réservée aux poils noirs ou foncés. Elle fonctionnera moins bien sur poils bruns clairs et pas du tout sur poils roux, blonds ou blancs. De même, elle est à proscrire sur une peau bronzée (naturellement ou à l’aide de produits autobronzants).

Et on la contre indique pour certaines pathologies ou traitements :

· Femme enceinte ou allaitante.

· Diabétiques, épileptiques, cardiaques.

· Personnes atteintes d’une maladie du sang.

· Personnes sous traitements anticoagulants, antibiotiques ou médicaments photo-sensibilisants.

Alors si vous voulez rompre avec la cire ? Ou dire au revoir à une pilosité superflue ? Optez pour l’épilation définitive à la lumière pulsée chez Epiltech!

Commentaires