Longtemps considérée comme un tabou, l’épilation définitive s’offre aujourd’hui à la gente masculine comme étant une solution efficace et rapide pour perdre des poils désagréables ou pour tout simplement apporter une touche esthétique à la pilosité.

Les poils ou bien la poussée de poils peuvent s’avérer des fois très désagréables pour les hommes qui voient dans leurs zones corporelles préférées, un havre qui doit absolument mêler confort et beauté esthétique.

L’abondance en volume, la redondance des poussées après le rasage ou bien tout simplement le désir de se voir diminuer en pilosité, poussent davantage les hommes à aborder des solutions de chirurgie esthétique et l’idéal serait bien évidemment l’épilation définitive, pour les nombreux avantages qu’elle présente, pour l’efficacité de l’opération mais aussi pour la simplicité de son aspect chirurgical.

L’épilation définitive, kezako ?

L’épilation définitive est un processus esthétique récent, à la pointe de la technologie, permettant de se débarrasser définitivement des poils terminaux, généralement, grâce à la lumière pulsée, qui est une technique d’épilation définitive qui procède suite au chauffage à 70°C de la partie souhaitée être épilée, qui à son tour et grâce à la lumière propulsée, acte sur la mélanine pour éliminer le poil.

Douleurs ou pas de douleurs ?

Alors pour ceux qui ne sont pas complétement adeptes de la méthode pour la douleur qu’elle présente vis-à-vis du corps, rassurez-vous, l’opération est totalement indolore au seul souci de présenter un effet bizarre lorsque la lumière est pulsée pour la première fois.

Quelles parties ?

En gros, presque toutes les parties du corps peuvent être soumises à l’épilation définitive, même les parties les plus intimes et cela conformément à l’absence de douleur lors de l’opération.

Et les effets sur la santé ?

Sous réserve de ne présenter aucun risque palpable pour la santé, l’épilation définitive nécessite tout de même une consultation médicale, pour voir si l’opération a des risques sur la santé du patient

Commentaires